Project Description

Présence : Samedi 19 et dimanche 20 novembre

Hôtel du Département/Préfecture des Yvelines – Salon de l’Impératrice – table 18

Étienne de Montety dirige le Figaro littéraire. Écrivain, il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages parmi lesquels des romans, La Route du salut (Gallimard) (prix des Deux- Magots) et L’Amant noir (Gallimard) (prix Jean-Freustié).
Il est le président de l’association Histoire de Lire, et du salon éponyme depuis sa création en 2008.

Les écrivains sous les drapeaux – Fayard

« La patrouille remonte le sentier. Mais une embuscade lui a été préparée. Des coups partent. Un blessé tombe. Les fusils crépitent. Des cartouches à blanc pleuvent autour de moi. » Jean-Christophe Rufin
« L’antimilitarisme est le pacifisme des imbéciles. C’est une évidence qui devrait crever leurs yeux.  » Franz-Olivier Giesbert
« En partant, j’ai la gorge serrée. J’ai du mal à quitter ce cocon rassurant fait d’organisation et d’émulation, d’illusion lyrique et d’autorité, de relations fraternelles et authentiques. Je suis en retard sur le programme, les adieux se font à la hâte. J’aurais voulu mieux les remercier de m’avoir inculqué l’équivalent d’une bibliothèque entière de livres d’épanouissement personnel. » Laurence Debray
« Pendant ces jours où les écrivains ont eu la joie de rencontrer les valeureux soldats des Troupes de marine, ils ont peut-être croisé le regard d’un homme ou d’une femme qui donnera un jour sa vie pour la France. Personne ne peut savoir si Adélaïde de Clermont-Tonnerre à Quiberon, en entraînement avec les hommes du RICM de Poitiers, Antoine Compagnon à Mourmelon ou Laurence Debray au camp d’Auvours sont de ceux-là…  », écrit Nicolas Diat dans sa préface.
Après Trois jours et trois nuits, à l’abbaye de Lagrasse, les écrivains sont partis dans les régiments les plus prestigieux des Troupes de marine, composante historique de l’armée de Terre depuis quatre siècles. Ils ont accepté de partager le quotidien de ceux qui défendent partout notre liberté.