Project Description

Présence : Dimanche 21 novembre

Né en 1964, Guillaume Bertheloot découvre simultanément l’Histoire et le dessin avec les manuels d’Histoire illustrés de Primaire . Depuis plus de 10 ans, il est collaborateur des éditions du Triomphe et spécialisé dans la bande dessinée historique militaire.

La Chevauchée d’Arquus – Tome 1 – Histoire des blindés 1898 – 1940 : Du cheval à l’acier – Editions du Triomphe

La Grande guerre a été un modèle du genre dans son utilisation des progrès techniques tout autant que dans son besoin d’innovation. Devant l’urgence d’imposer sa force à l’ennemi, les belligérants mènent une course industrielle. À l’arrière, les ingénieurs côtoient les généraux, les intérêts des uns rencontrant ceux des autres. Au front, on lance dans la bataille des engins inconnus, qui sont directement testés sous le feu de l’ennemi. Les plans, les essais et la fabrication des chars se font à une très grande vitesse ! C’est en effet, l’avènement de la mitrailleuse et son emploi massif dès le début de la guerre qui oblige les blocs adverses à recourir à l’usage du blindé. Cette invention marque un tournant. Ces bouleversements fondamentaux de la doctrine militaire auront un immense impact sur la tactique, au travers des opérations comme la défense de Paris avec l’épisode des taxis de la Marne, puis Verdun et les tranchées, et enfin l’avènement de l’aviation et des chars d’assaut, véritables fer de lance de la victoire de 1918.

L’industrie a dû suivre ces évolutions, innover, s’adapter. Au-delà des immenses sacrifices consentis par le peuple en armes, on découvre l’intelligence et l’immense énergie d’hommes d’exception comme le général Estienne ou l’industriel Louis Renault. La Grande guerre gagnée, d’autres grandes figures historiques et de nombreux ingénieurs consacrèrent leur vie à la défense nationale.

La Chevauchée d’Arquus – Tome 2 – Histoire des blindés 1941-2020 : De l’atome à Scorpion – Editions du Triomphe

Nous sommes en 1940, dans les Causses. Le lieutenant Tom Morel, futur héros du plateau des Glières, participe à des expériences secrètes sur des grenades anti-char. Celles-ci permettront aux américains d’inventer le bazooka.

C’est ainsi que débute le tome 2 de l’histoire des blindés. Cette entrée en matière reflète le ton de la BD toute entière : nous découvrons, en arrière des champs de bataille, les secrets de fabrication du matériel militaire ; nous y croisons des soldats célèbres, des figures politiques et des ingénieurs emblématiques. Sans cesse, dans des déserts et sur des plateaux, on teste de façon clandestine des chenilles et des moteurs, des chars et des lance-missiles de toutes sortes… Les prototypes se succèdent et défilent au rythme des grandes heures du XXe siècle : la 2e DB entrant dans Paris, les chars participant aux guerres d’Indochine et d’Algérie, Kolwesi et les impressionnantes opérations militaires de ces quarante dernières années jusqu’au programme Scorpion; en parallèle, ce sont les imposants camions dédiés à la prospection pétrolière, les armes de dissuasion nucléaire françaises mais aussi les engins furtifs contemporains. Dans une période qui va du second conflit mondial aux opérations d’interpositions en passant par la guerre froide et la décolonisation, on assiste aussi à la guerre industrielle entre les états. Si les échanges de technologie et d’expertise sont devenus la norme depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la lutte d’influence entre les états et les enjeux économiques sont au cœur du sujet, à l’heure même de la technologie de pointe.

Voilà, en images, les dessous des combats et des grandes victoires françaises depuis 1941, les coulisses des conflits… et de la paix.