Project Description

Présence : Samedi 19 et dimanche 20 novembre 

Hôtel de Ville – Salle des mariages – table 44

Docteur de Paris Sorbonne, professeur au Lycée Militaire de Saint-Cyr et à l’Institut Albert le Grand

Les Hommes de Mussolini – Perrin

Les hommes du Duce, ou l’histoire collective d’une fidélité trahie.

Auteur d’une très remarquée Histoire du fascisme, Frédéric Le Moal poursuit son travail d’analyse et de compréhension du fascisme italien avec cette série de portraits des principaux compagnons de Mussolini.
Peu connus du grand public, ces hommes entourèrent et servirent le Duce avec une ferveur quasi religieuse, tels des disciples vénérant le fondateur de l’Italie nouvelle. Ils furent les protagonistes en chemises noires des violences de l’après-guerre, les acteurs de la Marche sur Rome, les architectes de la dictature, les penseurs de l’idéologie fasciste, les maîtres d’œuvre d’une diplomatie originale. Beaucoup venaient des rangs du socialisme italien, d’autres du nationalisme. Tous communièrent dans le culte du dictateur, qui exerçait sur eux une sorte de sortilège et ne cessait de les dresser les uns contre les autres dans une sanglante émulation.
Pourtant, une majorité d’entre eux se retourna contre lui quand les désastres de la Seconde Guerre mondiale précipitèrent l’Italie dans l’abîme. Les hommes de Mussolini le trahirent, y compris son propre gendre, avec un courage que n’eurent ni les séides de Hitler ni ceux de Staline. C’est cette histoire d’une fidélité rompue que raconte ce livre à travers la vie de quinze personnages au destin particulier. Soit Dino Grandi, Roberto Farinacci, Italo Balbo, Giuseppe Bottai, Emilio De Bono, Cesare Maria De Vecchi, Michele Bianchi, Costanzo Ciano, Galeazzo Ciano, Augusto Turati, Achille Staraci, Giovanni Gentile, Luigi Federzoni, Pietro Badoglio et Alessandro Pavolini.