Project Description

Présence : Samedi 19 et dimanche 20 novembre

Hôtel de Ville – Salle des fêtes – table 27

Jean Dufaux est l’auteur d’une œuvre importante comprenant plus de 200 titres dont Rapaces, Murena, Djinn, Complainte des Landes perdues, ouvrages s’orchestrant autour de quelques thèmes récurrents comme la folie, la solitude face au pouvoir, les égarements du temps, les blessures du passé. Nommé Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.

Matteo Ricci – Dans la Cité interdite – Dargaud

Pékin, début du XVIIe siècle. Le père Matteo Ricci, un jésuite italien, est tombé amoureux de la Chine. On le surnomme d’ailleurs « le Lettré du lointain Occident ». Depuis dix-huit ans, il parcourt ce pays afin de servir Dieu. Respectueux des coutumes et des religions qui ne sont pas les siennes, il poursuit un rêve : rencontrer l’Empereur en personne. Mais la route est longue et semée de dangers jusqu’à la Cité interdite, la demeure du Fils du Ciel… Les complots, les intrigues de palais, les jalousies et les violences sont autant d’obstacles qui se dressent sur son chemin. Sans compter le rôle trouble de Don Herrera, un membre de la Sainte Inquisition, qui ne cherche qu’à convertir les « sauvages » que sont, à ses yeux, les Chinois. Jean Dufaux et Martin Jamar, dont le graphisme réaliste et sensuel plonge le lecteur au coeur du récit, redonnent vie à un personnage historique adepte de tolérance, d’ouverture à la différence et du dialogue entre les civilisations. Autant de convictions qui prennent tout leur sens dans notre société fracturée d’aujourd’hui…

Complainte des Landes Perdues – Tome 2 : Complainte des landes perdues – Cycle 4 – Aylissa – Dargaud

Sobold est mort subitement. Il était le chef du clan des Greenwald et le mari d’Aylissa, la cousine de Sioban. Ses hommes sont en colère. Ils ne s’expliquent pas ce décès brutal. Il faudra toute la force de persuasion de Sioban pour les rappeler à leur devoir de fidélité vis-vis des Sudenne. Cette force, elle en aura aussi besoin pour atteindre son objectif : garantir la paix entre les clans, malgré leurs divergences. Aylissa, aussi perfide que séductrice, ne partage pas cette vision. À ses yeux, seul le pouvoir compte. Et tous les moyens sont bons pour l’obtenir. Bientôt, les événements se précipitent. Les Sacrifiés, venus des terres pourpres au-delà des landes perdues, s’apprêtent à attaquer. L’affrontement est inéluctable. Sioban devra triompher, tout comme elle devra triompher du piège du Mal, tapi en elle et toujours prêt à resurgir… Dans ce deuxième tome du quatrième cycle de La Complainte des landes perdues, Jean Dufaux et Paul Teng composent une fresque ambitieuse, entre scènes d’action spectaculaires et exploration de la psychologie, parfois tortueuse, des personnages de cette saga haute en couleur.