Project Description

Présence : dimanche 20 novembre

Agrégée d’histoire, ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, Marie-Hélène Baylac se consacre depuis quelques années à l’étude de la période révolutionnaire et du XIXe siècle (Le sang des Bourbons ; Les secrets de la Révolution française ; Napoléon, Empereur de l’île d’Elbe…).Elle s’intéresse aussi à une approche transversale de l’histoire (Ces objets qui ont fait l’Histoire ; Histoire des animaux célèbres ; Dictionnaire gourmand, du canard d’Apicius à la purée de Joël Robuchon ; Agatha Christie, Les mystères d’une vie…).

La peur du peuple – Perrin

Des journées de février 1848 au coup d’État du 2 décembre 1851, la France semble rejouer l’histoire de la Grande Révolution en accéléré : la chute de la monarchie de Juillet laisse place à une république dont les divisions et l’instabilité favorisent le rétablissement de l’ordre ponctué par un coup d’État et la restauration de l’Empire au profit de Louis Napoléon Bonaparte, devenu Napoléon III. Pourtant l’histoire ne se répète jamais et la IIe République présente des caractères propres et d’une étonnante modernité. C’est avec elle que se découvre la fracture moderne entre la droite (ou plutôt les droites : légitimiste, orléaniste et bonapartiste) et la gauche autour de la question sociale, fracture patente lors des terribles journées de juin préfigurant la Commune. C’est elle qui sacralise le drapeau tricolore, le suffrage universel et l’abolition de l’esclavage qui ne seront plus jamais remis en cause. Encore elle qui instaure l’élection du président de la République Louis Napoléon Bonaparte demeure le président le mieux élu de notre histoire et découvre un paysage politique qui est toujours globalement d’actualité.

La richesse des acteurs épouse celle, peu croyable, des événements. Les politiques Guizot, Lamartine, Schoeleher, Cavaignac, Thiers – y côtoient les principaux écrivains du temps (Hugo, George Sand, Tocqueville, Flaubert) qui furent non seulement des grands témoins mais aussi des personnalités publiques de premier plan.

Un beau récit, si ce n’est une fresque, porté par la plume, enlevée et experte, de l’auteure.